dimanche 22 septembre 2013

Le layering ou mille-feuille japonais

Coucou, pour la reprise (oui, je n'ai pas posté depuis... depuis.) je vais vous parler d'un sujet qui fait un peu jaser la blogo.


Je ne sais pas si, pour la plupart d'entre vous, vous avez déjà entendu du mille-feuille ou bien de layering japonais.
Si vous allez sur Google trad (oui, c'est son petit nom) vous pourrez voir que en anglais layering veut dire stratification. D'accord...oula... Bon laissez moi vous dire que non, je ne vais pas vous parler de géologie mais bien de cosmétiques et soin (En même temps google est toujours à côté de la plaque en matière de traduction).
Pour celles qui sont de ferventes adeptes, j'espère que vous me corrigerez si je dis des bêtises, je n'aimerai pas induire en erreur des potentielles intéressées par cette technique.

Le layering est une technique basée essentiellement sur le DOUBLE nettoyage et la protection et ce qu'on pourrait appeler "l’embellissement" de la peau. J'insiste sur le mot double car c'est quelque chose qui jouera un rôle très important dans la recherche de votre peau parfaite. Vous pouvez très bien prendre soin de votre peau comme personne le matin, la chouchouter, lui apporter tout ce qui lui faut mais si le soir vous ne la démaquillez pas, vous allez tout flinguer... mais vraiment. C'est pas de la rigolade.

Le layering est une superposition de produits dont certains plus ou moins essentiels. Cette routine s'effectue donc matin et soir et est composé :
- d'un démaquillage (huile, baume.. eau micellaire, démaquillant)
- d'un nettoyage (nettoyant, huile nettoyante, savon doux...)
- d'une lotion pour éliminer les traces de calcaires et éventuellement soigner d'autres mal.
- d'un contour des yeux
- d'un sérum à adapter selon vos besoins
- d'une crème hydratante.

Bon... je ne dis pas que c'est la version universelle... mais presque. On va dire que c'est la base.
Personnellement, je zappe contour des yeux (en réalité je le remplace par autre chose) et sérum car c'est "facultatif" pour les personnes de moins de 25 ans.

Tous les secrets de beauté des japonaises dans un livre, le « Layering »
Ce livre est disponible dans les magasins nature et découvertes pour celles qui le chercheraient.

Certaines personnes se vantent de faire un layering et pourtant ne savent même pas ce que c'est, d'autres se proclament fermement contre et pourtant le pratique sans le savoir... Je ne veux surtout pas imposer quoi que, ce soit à qui que ce soit.
C'est sûr que pour moi l'écriture de cet article est à prendre avec des pincettes car chacune d'entre nous à sa vision de la beauté et encore plus des besoins de sa peau.
Malheureusement je vois encore trop de filles qui se plaignent d'avoir des boutons, des cicatrices, des points noirs... et qui se démaquillent au lait ou à l'eau micellaire. Et c'est tout.
J'ai bien peur d'en choquer plus d'un mais tant pis : LE DÉMAQUILLANT SE RINCE BORDEL !
Je suis désolée d'effondrer une partie de vos idéaux mais le lait démaquillant, c'est caca.
Vous ne voulez plus avoir de problèmes avec votre peau ? Alors commencez par la respecter et ça sera un bon début.

Une peau ça a des besoins, il faut apprendre à lui apporter ce qui lui est nécessaire et non pas boucher bêtement vos pores avec des restes de maquillages qui ne partent pas.
Certaines d'entre vous sont totalement contre ça, par exemple, lorsque j'ai voulu trouver plus d'informations sur cette technique, je suis tombée sur cet article et je suis restée bouche-bée. Chacun a ses opinions, ses goût.. mais écrire un article alors qu'on a aucune connaissance sur ce sujet me paraît sidérant tout de même.
Pour celles qui seraient tombée au hasard sur cette article et qui aurait cru ce cher monsieur, je tiens à vous dire qu'il ne relate pas du tout la réalité.
Il est vrai que le layering a connu un phénomène de mode (qui se poursuit encore) grâce à cette blogueuse, qui est aujourd'hui la référence de plusieurs centaines de beauty addict en matière de layering. Il existe même un groupe facebook dont elle en est l'administrateur. Personnellement mon modèle, se rapproche plutôt de cette blogueuse, Sasha, du blog Les beautés testent. Elle teste tout plein de trucs rigolos (je parle de la toso, la Hadacrie...) et donne tellement envie de les acheter que mon portefeuille chouine dans son coin dès que je vais sur son blog (Je viens notamment de découvrir une autre nouveautés super-sonique qui me tente !).
Mais on peut tout d emême voir des différences entre celles qui pratiquent le MF assidûment et celles qui le font par pure rigolade <--- Bêêêêêh je suis un mouton.  

Tout d'abord il faut savoir que le MF est une routine créée pour votre peau. Cela ne sert donc à rien de copier exactement les routines des blogueuses que vous connaissez sous prétexte que ça leur réussit. Evidemment, on peut s'inspirer des routines, piquer un produit à l'une, un produit à l'autre mais le layering est avant tout une routine personnelle. Il existe plein de peaux différentes (sèches, déshydratée, grasse, acnéique, normale, mixte, sensible, sujette à telle ou telle maladie, allergique...) et je ne parle pas de peau soit disant "asiatique", "européenne" ou encore "noire"... cela n'existe pas ! Les peau des personnes asiatiques ne sont pas plus épaisses que celle des française. J'en suis la preuve vivante (comme de nombreuses autres personnes dans le monde... et puis si vous nous croyez pas, j'appelle mes amis chinois (parce que oui c'est bien connu, un viêtnamien est un chinois, un thailandais est un chinois, un coréen est un chinois... pourtant on ne dit jamais qu'un français est un allemand ou qu'un anglais est espagnol...à bon entendeur salut) et on va envahir la France...). Bref trêve de plaisanterie pourrie.

Comme je disais précédemment, avant de me perdre dans une explication vaseuse de peau plus ou moins épaisse et du respect envers les asiatiques, le layering doit être adapté à votre peau. Il est vrai qu'au début, il faut tâtonner, chercher, se lamenter, et enfin trouver les produits miracles. C'est sûr que tout ça, ça ne se fait pas en 7 jours (au passage clin d’œil à mon pote dieu), c'est parfois un travail long et fastidieux quand notre peau est une rebelle et s'auto-proclame sèche, allergique et sensible. Ce n'est pas mon cas (peau mixte et c'est tout... tendance acnéique peut-être mais c'est l'âge) mais je sais que certaines d'entre vous galèrent plus de deux ans afin de trouver leur routine. Bravo.
De plus, une chose importante à prendre en compte est le fait que la peau n'est pas figée, elle peut être grasse à l'adolescence, se régulariser peu à peu et devenir normale à l'âge adulte mais ensuite devenir mixte suite à une grossesse... chiant je sais. Il faut donc veiller à être toujours à l'écoute de sa peau et veiller à la soigner avec de bons produits (peau grasse + crème pour peau sèche = mauvais combo). Et si vous voyez qu'un produit n'est pas adapté à votre peau ou que vous faites une réaction allergiques, jete-le, donne-le à quelqu'un mais ne l'utilisez plus ! Je le dis et re-dit, ce n'est pas parce qu'un produits est adapté à une personne qu'elle le sera pour une autre (et cela même si vous avez le même type de peau).
Évitez vous des réactions allergiques car ce n'est franchement pas de tout repos (j'en ai déjà eu une assez grosse et ça fait pas du bien croyez moi). Si vous n'êtes pas convaincus de la véracité de mes propos, lisez l'article de cette belle blogueuse qui a subit une énorme allergie après être allée faire un soin chez une esthéticienne (ÂMES SENSIBLES S'ABSTENIR).

Si vous êtes MFeuilleuse laissez moi en commentaire vos routines :)

Bisous, Marzy.

Ps : Quand vous démarrez un MF, pensez à intégrer un à un les produits, ça peut paraître long mais c'est essentiel pour vérifier si les produits vous conviennent bien.
Ps2 : Les besoins de la peau changent aussi en fonctions des saisons !

4 commentaires:

Enregistrer un commentaire