mercredi 25 septembre 2013

Les flops #1

Quand on est beauty addict, on voit passer de nombreux produits entre nos mains, des bons, des jolis, des excellents, des magnifiques... mais malheureusement il y a aussi des flops, les rejetés de la blogo. Quand on achète un produit, on s'attend à ce qu'il fasse des miracles (c'est vrai, faites pas les faux-culs, si on y croyait pas, on en achèterait pas !). Et quand on se rend compte que le produit en lui même est une véritable chiotte, soyons directes, et ben on se sent bafouées. Et pour retrouver un semblant de dignité, il nous faut alors jeter le-dit produits à la poubelle en écrivant rageusement un billet maudissant la-dite marque sur des générations. Bref, moi aussi j'ai des flops... (d'ailleurs moi aussi j'écris des billets rageurs mais là n'est pas le problème) mais moi je suis conservatrice (je ne parle pas politique) et je ne jette rien. Je ne jette rien parce que déjà, j'ai peur d'avoir des remords et de me dire "j'aurais pas du le jeter, si je l'avais eu je ne me serais pas cassée la tête à me faire un trait d'eyeliner/j'aurais pu avoir une peau toute nette/j'aurais pu compléter mon makeup avec LA couleur qui manque/je ne me serais pas fait virer de cours (oui oui, j'y crois)". Et la deuxième raison c'est que si tu jettes, tu mets à la poubelle, donc la poubelle se remplit plus vite et donc tu dois la descendre... et je suis flemmarde. Donc je ne jette pas parce que je suis flemmarde et conservatrice.

Si je ne jette pas mes produits, tu dois te demander ce que j'en fais. Et bien je leur donne une seconde chance, une deuxième vie. Ouais je suis comme ça, chui sympa moi. Donc tel Zeus donnant la vie à Athéna, moi je suis Marzy qui redonne vie aux flops. Moins classe mais plus utile.

Donc voici mes premiers flops que j'ai pu rencontrer dans ma vie de blogueuse inactive :

1. Les rouges à lèvres d'Avril




Ce qu'ils prétendent être : Des rouges à lèvres à assortir avec votre humeur du jour ou votre tenue pour une bouche lumineuse et hydratée.

Ce qu'ils sont réellement : Avec un prix affichant 2,30€, ont ne s'attend pas a recevoir des petites bombes.. mais il faut avouer qu'ils ont quand même réussi à me décevoir. La texture est certes crémeuse et hydrate bien mais a le gros désavantage de marquer les petites peaux mortes. Glamour quand tu nous tiens ...

Ce que j'en fais : D'un coup de baguette magique les voilà transformés en blush non un peu collant, facile à appliquer (ben oui, texture crémeuse) et de couleurs modulables à l'infini.

De haut en bas : 79, 22, 87. 
A droite swatché, à gauche blendé.


Je recommande : Les teintes 79 et 87 pour des blush qui donnent bonne mine.

Où les trouver ? Avril beauté

2. L'embellisseur abricot, Agnès B.




Ce qu'il prétend être : "Culte, la crème teintée vitaminée d'agnès b. est enrichie en dérivés de vitamine C et provitamine B5 qui apportent souplesse à la peau. Sa texture fondante assure un confort velouté et une hydratation 12 heures en continu. Unique, sa teinte abricotée embellit chaque carnation d'un effet "bonne mine" fraîchement naturel. Son parfum mythique enveloppe le teint d'un plaisir gourmand."

Ce qu'il est réellement : Une crème teint citrouille...oui oui, teint citrouille. Ou carotte. Au choix. Ce produit est une arnaque totale, et je pèse mes mots. Son prix est juste exorbitant pour ce qu'il promet (19,90€) et encore heureux que le CCB (à comprends le Club des créateurs de beauté) font régulièrement des promotions.

Ce que j'en fais : Comme pour les rouges à lèvre avril, je l'utilise en blush. Malheureusement la qualité n'étant pas au rendez-vous sur ce produits, il est plutôt difficile à doser (j'entends par là qu'il est difficile de doser la couleur souhaitée) et a une texture plutôt collante.

Je recommande : Le format pot pour réussir à tout finir ou bien le format tube pour celles qui auraient tendance à être phobique des microbes.

Où le trouver ? au CCB 

3. Gloss gourmand, Yves Rocher



Ce qu'il prétend être : Franchement là, je ne peux pas trop vous informer, j'ai vainement cherché sur le site d'Yves Rocher pour savoir un peu leur description mais le produit semble être discontinué (sûrement une édition limité). La description du même gloss version framboise : "Envie de gourmandise ? Essayez ce gloss Framboise au parfum tendre et sucré qui colore subtilement vos lèvres pour un effet glossy très naturel.
Enrichie en huiles d’Amande douce, d’Abricot et en extrait de Framboise, sa texture légère et ultra confortable rend vos lèvres irrésistibles."

Ce qu'il est réellement : Un gloss ça colle... (en omettant les nouveaux gloss qui ne collent pas, preuve de l'innovation croissante des marques beauté qui ont ENFIN compris que c'est pas très agréable) et celui là colle énormément. En plus de ne pas avoir de couleur. Donc pour moi c'est niet.

Ce que j'en fait : Un top coat pour ràl, il permet de donner une touche glossy aux rouges à lèvre ou a rendre un rouge à lèvre matte brillant. Par contre, attention, avec l'expérience je sais que quand on met du gloss au dessus d'un rouge à lèvre, celui ci verra sa tenue largement diminuée (au lieu de tenir 5h, il va rester en placer que 2/3h).

Où le trouver ? Malheureusement le gloss que j'ai n'est plus disponible mais on peut facilement trouver l'équivalent en version framboise ici ou vanille, par là.

4. Le liner parfait, Miss Cop (hum hum...)



Ce qu'il prétend être : "Le Perfect Liner est l’accessoire intournable de la saison pour un œil rock et glamour.  Un tracé ultra précis grâce à sa pointe feutre qui épouse parfaitement le contour de l’œil. Semi-permanent, la couleur reste intense au fil des heures.
Faire glisser la pointe feutre de l'angle interne vers l'angle externe en suivant la ligne naturelle des cils supérieurs."

Ce qu'il est réellement : Un eyeliner certes, mais semi-permanent sûrement pas. A peine deux heures après l'avoir mis, ce liner a commencé a migrer de ma paupière mobile à ma paupière fixe, en laissant une belle traînée noire. Biensûr comme tout eye-liner semi-permanent qui se respecte (HAHA...) il est difficile à enlever et laisse une trace noire sur la peau (même s'il est enlevé avec un démaquillant). Ah et il n'est pas waterproof non plus.

Ce que j'en fait : Moins d'un jour après son achat (le temps de tester quoi...) il a été reconvertie un feutre pour tattoo. Un feutre quoi ? Un feutre Tattoo bande d'ignares ! Vous savez, la nouveauté Sephora toussa toussa... (ici). Sauf que ça me coûte deux fois moins cher et que le choix de motif est infini.

Où le trouver ? Dans les magasins Kiabi (j'ai des supers références, oui) ou bien ici mais environs deux fois plus cher.

5. Le rouge à lèvres Origin



Ce qu'il prétend être : Marque INCONNUE au bataillon, même Google ne connaît pas, c'est vous dire. J'ai fait un rapprochement avec cette marque anglaise/américaine qui s'appelle Origins. Mais je ne peux pas vous assurer la chose.

Ce qu'il est réellement : Le fait est que ce rouge à lèvres, bien que confortable et de bonne qualité, est un rouge à lèvre irisé. Or je déteste l'effet irisé sur les lèvres, j'apprécie les ràl à paillettes toussa toussa, mais celui là... non, trop c'est trop désolé (cf photo suivante).

Ce que j'en fait : Un blush (ça commence à faire beaucoup de blush....) qui donne un joli effet glowy (pailleté quoi...) et bonne mine.



Où le trouver ? Hum...là je suis embêtée, je n'ai rien de concret à vous apporter, je sais que chez moi (dans mon petit patelin ;)) il y a une boutique de parfums (pour mon plus grand bonheur) qui vend cette marque assez cher tout de même (comparé à du kiko).

En conclusion : Pleins de nouveaux blush à tester... mais peu de rouge à lèvres (too bad..), un produit agnès b qui me déçoit (ca devient une manie je vous assure ! Je mets au défi le CCB de me prouver le contraire... ça en devient affolant) et un nouveau tattoo permanent... Pas mal pour des ratés ?

Bisous, Marzy.

Ps : Vous verrez dans quelques mois je serais encore en train de passer une commande sur le CCB... m'énervent avec leur magazine qui donnent trop envie ! (par rapport à la qualité)

5 commentaires:

Enregistrer un commentaire